Vendredi 02 Décembre 2016
巴黎小佛爷 À SHANGHAI POUR FÊTER LES CINQUANTE ANS D’AIR FRANCE EN CHINE
Le 8 septembre 2016, Frédéric Lepage (巴黎小佛爷) était à Shanghai pour la célébration du cinquantième anniversaire de la présence d’Air France en République populaire de Chine. En présence de Maurice Gourdault-Montagne, ambassadeur de France en Chine, Axel Cruau, consul général de France et son épouse, Dourène Cruau, offraient en leur résidence de Huai Hai Zhong Lu une soirée élégante et vibrante. Ce fut pour l’auteur de Bonjour China (小佛爷带你游法国), l’occasion de s’entretenir avec Jean-Marc Janaillac, président-directeur général du groupe Air France/KLM, de l’enjeu que la fidélité de sa clientèle chinoise représente pour la compagnie.

« Sur un appareil Air France/KLM, d’une certaine manière, les touristes chinois remontent le temps vers leur propre histoire, explique Frédéric Lepage dans Bonjour China. En effet, en devenant en 1964 le premier pays au monde à reconnaître la République Populaire de Chine, la France s’est créé des devoirs envers cette nation à la fois si jeune et si ancienne. Il fallait qu’elle montre l’exemple. Qu’elle tende la main à la Chine nouvelle. Deux ans à peine après cette reconnaissance officielle, en 1966, Air France inaugure une ligne Paris Shanghai. Le Boeing 707 décolle une fois par semaine. Il faut alors embarquer trois équipages. Ils se relaient lors des 23 heures de vol ! On se pose quatre fois pour faire le plein de carburant, à Athènes, Le Caire, Karachi et Phnom Penh. Air France est alors la seule compagnie européenne à voler vers la République Populaire de Chine. En 1972, la fréquence de ce vol est doublée. En 1973, Air France vole vers Pékin. Puis, les lignes se transforment, se complètent, se multiplient au fil des années.

Aujourd’hui, Air France/KLM dessert 9 destinations chinoises. »
 
Le site n'est pas accessible en mode paysage pour les petites tailles d'écrans.
Veuillez changer l'orientation de votre terminal